l'Aventure Québécoise : depuis mon désir d'immigration à mon intégration

mardi 24 août 2010

récupération du visa le jeudi 24 juin 2010

voila 2 jours que la bouteille de Champagne est dans le frigo pour feter ce VISA....

pareil que pour le mardi, je bosse le matin et à midi direction Paris pour l'Ambassade.
il fait un soleil de plomb.
malgré que je sois arrivée 1 heure avant l'ouverture des portes, il y a encore plus de monde que le mardi. Vanessa me rejoint en catimini dans la file.
ce qui est très drole, c'est que je retrouve et à peu près dans les memes places, les personnes du mardi.
les employés de l'Ambassade nous font nous aligner contre les murs en PLEIN SOLEIL pour ne pas gener la circulation des pietons sur le trottoir.
opération donc PARAPLUIE, oui oui PARAPLUIE pour se protéger du soleil.... habitude prise lors de voyage à l'étranger (ile maurice surtout lors de l'attente des bus sans abris comme chez nous)
il y avait donc 3 nanas (Vanessa, une nana du mardi et moi) sous mon parapluie.... juste un peu ridicule, mais pas tant que cela puisque plus loin derriere nous dans la file, un gars fait pareil. fallait juste une imbécile pour démarrer !

l'Ambassade ouvre ses portes à 13h30 comme cela prend plus de temps que pour le dépot, Vanessa passe avant moi pour retourner le plus rapide à son boulot. elle arrivera bien évidemment en retard.
rebellote, du portique, des rayons X, ceinture et ....
comme un guichet est bloqué par un dossier apparement plus compliqué, Vanessa et moi passont l'une après l'autre au meme (numéro 2, de mémoire)

à ma sortie, Vanessa est déja partie (en courant). donc j'attends tranquillement mon chauffeur à l'arret de bus situé juste devant l'Ambassade.
interdiction de plier l'enveloppe que l'on vient de me remettre. ce sera un document que je devrais remettre et uniquement à signer à ce moment là à l'arrivée de l'aéroport Trudeau à Montréal.

une dame avec un "accent" me dit que c'est toutes les semaines pareils devant l'Ambassade et me demande pourquoi je suis là. je lui répond très fièrement que je suis venue récuperer mon passeport avec mon visa de résidence principale. Elle était très bien au courant du pourquoi du comment puisqu'elle me répond qu'elle l'y a travaillé 6 ans à l'Ambassade à remettre justement ces "sésame"....

on se tape la discute, me demande ou je compte m'installer et ce que je compte faire comme job.
pas le temps de discuter car mon chauffeur est devant moi.

retour à la maison, en passant par Mac Do, j'avais pas le temps de manger avant et surtout je n'avais pas très faim.

meme si sophie n'obtient pas pour l'instant sa dispo pour lancer son dossier d'immigration, elle est heureuse pour moi et me félicite pour mon visa