l'Aventure Québécoise : depuis mon désir d'immigration à mon intégration

mardi 24 août 2010

récit obtention CSQ le 9 novembre 2009

malgré une très courte nuit (que 3h30 / 4h00 de sommeil), mon réveil sonne à 7h15.
voila ma longue journée qui commence.
8h00, j'arrive à mon boulot, prépare un petit café. qui ne passera pratiquement pas, pas faim, pas soif, rien, nada
la matinée au travail passe très très vite. un peu speed, entre le téléphone, les patients, la gestion des consultations, des soins infirmiers et kiné.
tant mieux, ca m'évite de ruminer.
donc vers midi et demi, je suis de retour chez moi. j'arrive malgré tout à grignoter (pour l'histoire un oeuf sur le plat et une tranche de pain mie)

je me suis préparée comme pour un entretien, je me suis habillée plus féminine que d'habitude, mais sans compter sur le tailleur jupe. mon style est plus simple, un leeging une tunique, un sautoire et des bottes et le tour est joué.


j'allais oublié limite le principal, le maquillage, bah oui, faut bien cacher la misère du stress, donc merci l'anticerne, merci la poudre bronzante pour avoir bonne mine.

je pars de chez moi vers 14h30, j'arrive sur paris 30 minutes plus tard. n'ayant pas de soucis de stationnement, puisque je me suis fait conduire. on me dépose juste devant la porte du bureau d'immigration.

je me présente au guichet pour valider mon arrivée. ce qui m'a fait sourire, c'est qu'il y avait une séance d'information.
la dame me demande donc de patienter dans la salle d'attente.
se trouvait déja là, un couple.

je m'assieds et entame la conversation avec eux : d'ou venez vous ? depuis combien de temps sont-ils convoqués?
ils sont d'origine chinoise et cela fait 3 moirs qu'ils ont eu leur convocation.

une dame sort d'un couloir et m'appelle. elle m'indique de prendre le couloir sur la droite et d'aller au bureau numéro 16.
je m'exécute et entre dans la salle.
son nom est affiché sur un présentoir, et là je me réjouie de son som et prénom. le prénom est identique à celui de mon père, et son nom de famille est "gagné".
je ne fait pas spécialement attention à ces signes là, mais pourquoi aujourd'hui ne pas y croire. que je vais gagné cette entrevue.
sa toute première demande a été de lui présenter mon passeport. elle vérifie mon identité certes mais aussi la saisie informatique. elle corrige du coup sur son ordinateur mon prénom.

sur la demande, j'ai tout inscrit en majuscule, et eux on enregistré mon prénom en minuscule sauf la N car en transcrivant il n'avait pas mis d'accent.

ce rectificatif effectué, nous rentrons dans le vif du sujet.
et PREMIERE QUESTION : pourquoi vouloir immigrer au Québec ?

alors bla bla bla sur mes motivations.
elle me demande aussi de lui montrer mon dernier diplome ainsi que l'attestation de mon dernier employeur.
ce que je fournis sans sourciller et sur de moi de savoir où tout ca se trouvait dans ma pochette.
de mes recherches, sur des propositions d'emploi. je lui indique un exemple d'emploi : soutien administratif, annonce vue sur une agence d'interim québecoise (quantum)
arrive le moment de valider les connaissances linguistiques. bon bah le français bien évidemment 16 points sans équivoque.
par contre l'anglais, franchement mort. elle ne me mets pas 0 mais inscrit notion de base. en lui indiquant que je compte m'inscrire au cned pour faire une formation de 60 heures.

que j'étais consciente du frein que cela pourra etre pour obtenir un emploi.

on parle aussi de mes voyages (en regardant mon passeport au début de l'entrevue, elle tourne la première et regarde discrètement le tampon de douane de cet été).

ce qui est perturbant, c'est qu'à chaque question, elle prend une pause pour m'écouter, et ensuite saisie de suite sur son ordinateur.
arrive le moment, où elle me dit "bon, bien, on va faire le décompte des points"
j'ai des commentaires (qu'elle se fait pour elle meme) "ah non là j'ai été trop vite", "j'ai oublié une ligne", "ca y est le résultat est que : bienvenue au Québec"

je suis donc soulagée, et voila.
elle me demande de patienter, toujours dans la salle, le temps d'imprimer les documents.
m'indique que j'ai un CSQ que je garde, un que j'enverrai pour la demande fédérale

elle me dit qu'elle connait une "Nadège" qui est en pvt à montréal depuis 3 mois et que cette personne appréhende le froid de l'hiver. surtout lors de ces 20 minutes de marche pour aller à l'arret de bus.

je lui pose une question aussi concernant une amie. et à mon étonnement m'informe que malgré passé l'age requis, mon amie pourrait faire une demande. ce qui pourrait peut etre validé son éventuel futur CSQ.

une grande poignée de main et un "je ne me doute pas de votre intégration au Québec" clot cette entrevue.

je sors donc du Bureau d'Immigration avec un GRAND SOURIRE.
et je reconnecte mon téléphone portable et passe une série de coup de fil pour annoncer la bonne nouvelle.

alors pour feter ca, et bien ce soir RESTO ! ! ! !



d'ailleurs ce soir la au lieu de commander des moules à la moutarde à l'ancienne, j'ai demander des moules alsaciennes !!!!