l'Aventure Québécoise : depuis mon désir d'immigration à mon intégration

dimanche 9 janvier 2011

journée poisse

comme le titre l'indique j'ai eu ma journée poisse

tout à démarrer avec la cuisson des asperges avec la marguerite

sauf que la mienne "était" (oui à l'imparfait) en plastique

bref, démarrage de la cuisson des asperges à la vapeur avec LA marguerite.
sauf que malgré la surveillance accrue, bah y a plus eu d'eau dans la sauteuse et pfffff la marguerite a fondu  DES SA PREMIERE UTILISATION

bon qu'elle est fondue c'est chiant, sauf que la pauvre sauteuse en a pris plein le revetement adhésif.
j'étais furieuse contre moi (en premier) et puis surtout contre cette camelote d'hostie de merde (oh putain je deviens québécoise, je sacre en plus d'etre fachée).

bon ca c'était la premiere et la plus importante


ca a continué avec
- comment presque se tuer en prenant une douche en glissant dans la baignoire
- comment inonder la cuisinière avec la cuisson des pates
- comment dégueulasser la cuisinière (encore) avec de la sauce bolognaise (qui d'ailleurs la sauce tomate contenait deja de la viande)
- comment presque se bruler avec sa mijoteuse en faisant son 2eme pain brun (d'ailleurs, je ferais peut etre bien d'aller surveiller au cas ou la poisse continue)
- comment se foutre de la mayonnaise partout avec le nouveau batteur électrique (acheté ce matin)
- comment se renverser la mayonnaise sur la main
- comment presque se couper en débouchonnant une bouteille de vin rouge (bah je voulais juste me réconforter un peu)
- comment laisser échapper la vaisselle des mains en allant la laver

c'est pleins de ce genre de chose de ma journée
quand au gout de cette mayo, n'en parlons pas
aller faire un mayo avec une moutarde qui goute la SAVORA pour manger avec de la goberge (surimi) décongelé.



bon demain, nouvelle semaine nouveau défit et aucun souci (enfin j'espère)